Mais où acheter un chiot ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure et voulez acheter ou adopter un chiot !
Mais où trouver « le bon » ?
Une rapide recherche sur internet vous fournira un tas d’adresses aussi alléchantes les unes que les autres : tous les chiots sont mignons, adorables, gentils, petits…
Alors, avant de vous lancer, prenez le temps de jouer aux enquêteurs car force est de constater que pour acheter une tablette à 200 €, l’acheteur « Lambda » va visiter le site de plusieurs magasins, comparer les performances et les prix, mais pour acquérir un chiot, il foncera tête baissée dans le premier magasin venu et payera un prix fou, alors que, contrairement à la tablette, un chiot est un être vivant qui va aimer inconditionnellement son maître, lui faire confiance et dépendre de lui pour sa vie entière !! Cherchez l’erreur !!

Mais pratiquement, comment faire pour ne pas se tromper ?

Et bien, se transformer en Sherlock Holmes du monde canin…
Lorsque vous avez opté pour une race précise… allez sur internet, parcourez les petites annonces tout en sachant que :
En Belgique, seuls les éleveurs « agréés » peuvent mettre une annonce dans les journaux ou sur internet, mais que vous trouverez un peu de tout, vrais et faux amateur, particuliers, éleveurs ou commerçants.
Agréé veut dire que l’éleveur a reçu un numéro d’enregistrement commençant par HK, cela n’est certainement pas une preuve de qualité mais le simple suivi de la législation.
Le numéro d’agréation doit obligatoirement figurer sur l’annonce !! (c’est comme pour les œufs, à vous de vérifier J )
Pour simplifier, un numéro d’agréation commençant par :

HK 01 = Eleveur occasionnel (Maximum 2 nichées par an)
HK 10 et 11 = éleveur amateur
HK 12 et 13 = éleveur professionnel
HK 14 et 15 = commerçant
Pour repérer qui est quoi, vous trouverez, pour la Wallonie, la liste des numéros HK ici http://environnement.wallonie.be/bea/ElevagesChiens.pdf

La page facebook « koop hier nooit een pup » est en flamand mais elle est très complète et annonce les marchands et autres en Flandre mais aussi ailleurs. La traduction proposée automatiquement n’est pas idéale, mais au moins, vous pourrez là aussi trouver le type de vendeur qui se cache derrière une annonce.
Faites une recherche grâce au nom de l’éleveur, son affixe ou son adresse pour savoir ce que d’autres internautes donnent comme infos sur lui et son élevage !
A VOUS de faire ce travail de recherche préalable !!

N’achetez JAMAIS un chiot :

Dans un magasin d’animaux
Dans un lieu où l’on élève ou vous propose plus de trois races différentes
Si l’on vous propose de le livrer à votre domicile
Si l’on ne vous laisse pas voir la mère avec ses chiots (et une chienne qui a des petits est maigre, perd ses poils, a les mamelles pendantes !!!)
Si l’on vous impose d’acheter de la nourriture, en grande quantité, pour pouvoir acquérir le chiot : c’est un chantage affectif honteux
Si le passeport du chiot n’est pas belge mais vient d’un pays de l’Est
Si le chiot n’est pas identifié par puce et que vous devrez le faire (vous deviendriez alors un éleveur occasionnel !!)

Et ne vous rassurez pas en vous disant que vous allez « en sauver au moins un » !Le vendeur a pu se débarrasser d’un chiot, il peut donc en commander deux autres pour remplacer celui que vous avez pris ! Par votre achat irréfléchi, vous encouragez les élevages « de cave », « sauvages » ou les « usines à chiots » qui n’ont aucun respect de l’animal et ne visent que le profit. (faites une recherche sur « usines à chiots » et vous serez édifié…)

Beau temps pour la leçon

Beau temps ce mardi pour notre habituel cours d’éducation… Retour sur les élèves de ce soir…Arthur (schapendoes)
Baïka (Golen retriever)
Emile (english springer spaniel)
Foly (Border collie)
Micha (Berger australien)
Pixie (Cairn terrier)
Quili (English springer spaniel)

Agenda des promenades 2018

Voici l’agenda des promenades prévues en 2018 (il s’agit à chaque fois de dimanches) :
28 janvier – Braine l’Alleud
18 février – Corenne – RV à 10h à côté de l’église de Corenne (5620). Balade d’environ 2h30, quasi plane. Repas de midi à l’abbaye de Maredsous et, après-midi, balade sur le GR proche.
11 mars
28 avril au 2 mai – Calais (France)
13 mai
17 juin
15 juillet
19 août
23 septembre
28 octobre
11 novembre – Hollande ou France, mais plage de toute façon
16 décembre
les lieux de ces promenades seront annoncés au fur et à mesure, en fonction des propositions des membres.
Revenez régulièrement sur cet agenda car il pourrait être modifié si la situation l’exige.
Suivez-nous aussi sur notre page facebook en faisant une recherche par « ciec centre d’éducation ».

 

 

Quel matériel pour pratiquer l’obéissance et l’agility

Tout comme dans les autres sports, il est nécessaire voire indispensable d’avoir et d’utiliser le bon matériel lorsque l’on pratique un sport canin.
Matériel du maître (bien que cela aille de soi, une info est toujours utile)
– vêtements en adéquation avec la météo (si vous utilisez la capuche de votre veste, prévoyez une casquette sous celle-ci, cela augmentera votre champ de vision)
– bottes ou chaussures solides (le terrain est herbeux mais la terre peut affleurer surtout en hiver)
– GSM ou téléphone mis sur silencieux
– sachets pour ramasser les déjections éventuelles
– carte de leçons
Matériel du chien
Pour le cours d’obéissance :
– collier ajusté suffisamment serré (il ne peut pas passer par dessus les oreilles du chien si ce dernier « tire au renard »)
– laisse de 1.80 à 2 m, matériau sans importance mais sans anneaux ou mousquetons intermédiaires
– longe légère de 10 m
– jouet préféré du chien (pas de jouet « bruyant »)
Pour le cours d’agility:
harnais ou collier ajusté suffisamment serré (il ne peut pas passer par dessus les oreilles du chien si ce dernier « tire au renard »)
– laisse qui ne sera utilisée que lorsque le chien ne travaille pas
– jouet préféré du chien (pas de jouet « bruyant », une corde à tirer est l’idéal, vous en trouverez au secrétariat)
– Niche d’intérieur en tissu si le chien a tendance à aboyer lorsqu’un congénère fait son parcours

De Céroux à Mousty

Balade dans le BéWé pour ce mois de septembre, avec un trajet démarrant du hameau de Céroux dsc07959-800x600pour ensuite se dérouler sur le plateau, dsc07961-800x600en plein soleil et frôlant Mousty, autre hameau distant de quelques kilomètres à peine.dsc07967-800x600Malheureusement, nous n’étions pas les seuls à avoir opté pour ce lieu et cette date,dsc07975-800x600 c’était aussi le moment d’une course à pied provinciale !
Du coup, des coureurs nous dépassèrent régulièrement durant notre balade, dsc07979-800x600
dsc07981-800x600
dsc07984-800x600
dsc07990-800x600mais, heureusement, nous ne faisions pas tout à fait le même trajet…
A la traversée d’une route, nous fûmes même filmés par la TV régionale, dsc07991-800x600montrant bien que nous avions nos chiens en laisse et très sages !dsc07993-800x600Un peu plus loin, nous continuâmes tout droit, dsc08002-800x600laissant les coureurs se ruer dans une autre direction.dsc08005-800x600
dsc08011-800x600Les chiens s’en donnèrent bien évidemment à cœur joie au point qu’Iwok, un des australiens, montra même des signes de fatigue intense.
Le temps de lui proposer à boire,dsc08012-800x600 de lui rafraîchir le museau et il reprit vaillamment son trajet.
Plus loin, les derniers coureurs nous dépassèrent, dsc08018-800x600nous laissant le champ libre pour la deuxième partie du parcours, dsc08019-800x600véritable promenade de santé sur une route de remembrement toute plane.dsc08025-800x600
dsc08028-800x600Après les champs nous entrâmes dans la zone habitée, les chiens furent remis en laisse le temps de traverser la rue. Et, après une centaine de mètres dans les bois dsc08029-800x600
dsc08032-800x600nous retrouvâmes nos voitures, terminant ainsi une balade bien agréable.